Previous Article Next Article Et si vous deveniez freelance en informatique ?
Posted in Jobs

Et si vous deveniez freelance en informatique ?

Et si vous deveniez freelance en informatique ? Posted on janvier 22, 2018Leave a comment

Dans un monde professionnel où les conditions de travail et la concurrence interne des entreprises sont de plus en plus rudes, le travail devient alors plus stressant et fatigant. De plus, l’on est obligé de se soumettre aux règles à la fois et de l’employeur et du client. Le secteur de l’informatique n’est pas épargné par cette dure réalité qui frappe tous les domaines. De ce fait, une alternative paraît de plus en plus intéressante en informatique : devenir freelance.

Qu’est-ce qu’un travailleur freelance ?

Littéralement, un travailleur freelance est un travailleur indépendant qui travaille pour son propre compte. Pour un freelance, les concepts de propriétaire, d’employeur et d’employé sont réunis en une seule personne. Ainsi, le travailleur indépendant est affranchi de toute obligation envers une entreprise et peut entièrement se consacrer à satisfaire ses clients. Mais en contrepartie, le travailleur indépendant n’a pas le statut d’un employé et ne bénéficie donc pas des avantages qui vont avec. Il doit également faire en sorte de légaliser lui-même son statut d’auto-entrepreneur, ce qui peut s’avérer un peu compliqué. Que faut-il faire pour réussir alors ?

Préparer l’activité

Être freelance est généralement possible dans les métiers de l’informatique. Mais pour devenir freelance en informatique, il faut savoir œuvrer comme un véritable autoentrepreneur et adopter des méthodes efficaces. La première chose à faire est de se motiver car le travail en freelance est un travail centré sur soi-même et sans une bonne motivation, aucun but ne sera jamais atteint. Quand on est sûr de vouloir s’y lancer, il faut alors commencer à avoir une idée précise du rendement horaire et du chiffre d’affaire mensuel à envisager. Après, il est temps de penser à la stratégie à adopter pour se démarquer sur le marché. Il est essentiel pour cela de prendre en compte le client à cibler et savoir quels sont ses réels besoins.

Une des étapes les plus importantes est de choisir son statut. On peut choisir notamment l’auto-entreprise, l’entreprise individuelle, la création d’une société ou le portage salarial. Cette dernière se distingue principalement par le fait que l’on soit rattaché à une entreprise de portage salariale et que l’on bénéficie du statut d’employé tout en travaillant indépendamment. Cela est d’ailleurs une très bonne option pour être consultant informatique.

Lancer le travail

Il est maintenant temps d’entrer dans le véritable travail de freelance informatique. En premier, prévoyez votre trésorerie pendant un certain temps pour pouvoir vous intégrer complètement dans le domaine et éviter la faillite durant des périodes moins productives. Renseignez-vous sur les moyens nécessaires pour bien gérer et approcher les clients. Une bonne idée est de consulter des forums, des ateliers, des conférences, des blogs, etc. Après, vous pourrez vous fixer vos heures de travail et aménager un local de travail où vous vous sentirez parfaitement à l’aise.

Gérer la vie professionnelle

La dernière partie est d’organiser la méthode de travail. Ici, il est question de réaliser les stratégies évoquées plus tôt pour démarcher les clients et conclure de véritables contrats. Essayez de privilégier les tâches à forte valeur ajoutée et d’éliminer celles qui en ont de plus faibles. Ainsi, le rendement global de votre travail de freelance sera optimisé. Sachez choisir les bons contrats et ne vous lancez surtout pas dans des tâches dont vous ne vous sentez pas capable. Privilégiez toujours une relation standardisée avec le client afin de parvenir à une bonne entente sur le long terme.

Pour terminer, devenir freelance en informatique est une option très intéressante car l’informatique peut généralement s’effectuer à distance et il n’y a qu’à disposer d’un minimum de matériel. De ce fait, il est vivement conseillé d’adopter une excellente méthode. Si toutes les règles sont bien respectées, le résultat ne peut qu’être bénéfique. Il faut néanmoins veiller à ne pas tomber dans l’isolation ou à mélanger vie personnelle et vie professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *